eco_delegues_hendayeDepuis quelques mois, les éco-délégués de l'EVO de La Tour Blanche sont impliqués dans le projet d’échange européen Comenius "Uische Batha". Le thème de cet échange se fait autour de "l’eau dans le développement durable". Ainsi, ils ont été sensibilisés à l’importance de la préservation de cette ressource à travers diverses actions.

Ils ont visité la station d’épuration du clos de Hilde, à Bordeaux, après avoir été informés par la Maison de l’Eau sur les différentes modalités de son extraction, de son utilisation et des différents traitements des effluents. Un géologue, avec une approche plus scientifique, leur a présenté les eaux souterraines au sein de la région du Sauternais. Ils ont également répertorié la consommation d’eau du Lycée et élaboré une maquette, en forme de goutte d’eau, qui reprend toutes les données récoltées. Un parcours du Ciron avec le Schéma d'Aménagement de Gestion des Eaux (SAGE) leur a permis de visualiser le réseau fluvial de la région en vue d’élaborer une autre maquette.

Dans le cadre des échanges entre les différents lycées participant au projet, sept éco-délégués, deux enseignantes et Benoît Constantin, ouvrier de l’exploitation investi dans le projet, se sont rendus en Espagne du 26 au 30 mars, au sein d’un lycée viticole près de Barcelone. Durant cette semaine, ils ont visité deux propriétés viticoles, une station d’épuration et une usine de dessalement. Les éco-délégués ont pu ainsi mieux appréhender la problématique de cette région d’Espagne où le manque d’eau se fait réellement sentir. Ils ont également visité la ville de Barcelone accompagnés d’un guide.

Les 18 et 19 mai, 39 éco-délégués, 14 enseignants et CPE ainsi que l'infirmière du lycée de Blanquefort, soit au total 9 lycées agricoles de la région Aquitaine, se sont rencontrés à Hendaye. Ils ont pu apprécier la beauté du littoral basque et les actions mises en œuvre afin de le préserver. Les éco-délégués ont également présenté les différentes actions menées au sein de leur lycée en présence de M. Portrat, journaliste. Ce dernier, à la recherche d’une classe de jeunes reporters, souhaite collaborer avec les éco-délégués de La Tour Blanche sur le projet "Uische Batha". Pour finir, une journée a été consacrée au nettoyage d’une crique sauvage. L'objectif de cette opération "SOS criques propres" était de sensibiliser les jeunes à la vulnérabilité de l'écosystème et de montrer l'impact de l'Homme sur ce fragile équilibre. Tout le monde gardera un excellent souvenir de ces deux jours ensoleillés.